Femmessor s’investit avec les entrepreneures depuis plus de 20 ans.

Femmessor a été créée en 1995 dans le but de faciliter l’accès des femmes entrepreneures à du financement et à des services-conseils. Dès 1997, le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) soutient cette initiative locale, ce qui a permis la création de 17 organismes à travers le Québec.

Femmessor est née en 1995 d’une initiative menée par des acteurs socioéconomiques de la région de la Côte-Nord. Dès 1997, le MESI a soutenu cette initiative en créant un groupe de travail composé de femmes provenant du milieu des affaires. Le gouvernement québécois souhaite mettre en place les moyens nécessaires pour soutenir le démarrage, la consolidation et la croissance des petites et moyennes entreprises (PME) dirigées par des femmes. De 2001 à 2013, la mesure Femmessor a été déployée progressivement à travers les 17 régions du Québec.

Au fil des ans, les directrices et les présidentes des organismes Femmessor s’efforcent d’accroître la notoriété de ceux-ci. Elles veulent soutenir plus d’entrepreneures à travers le Québec avec leurs services de financement et d’accompagnement. À l’origine connues sous le nom d’organismes régionaux de soutien à l’entrepreneuriat féminin (ORSEF), en 2010, les corporations régionales choisissent de s’unir au moyen d’une identité de marque commune ayant pour nom Femmessor. En 2011, le Réseau Femmessor est créé dans le but de développer la notoriété des organismes, d’établir des partenariats avec les acteurs du monde financier et du milieu des affaires, et de favoriser les meilleures pratiques en matière de gouvernance.

En 2015, les 17 organismes régionaux ont été fusionnés pour n’en former qu’un seul, Femmessor Québec. L’année 2016 a marqué la réorganisation complète de l’entreprise. Les 17 bureaux Femmessor sont aujourd’hui administrés par un seul conseil d’administration, et les opérations sont assurées par une équipe permanente qui œuvre dans toutes les régions du Québec. 

Depuis sa création en 1995 et son financement public en 2001, Femmessor est la seule organisation offrant des services d’accompagnement et de financement uniquement aux cheffes d’entreprise du Québec. 

 

2001

Mise en place de la mesure Femmessor

Suite à une étude menée par le gouvernement du Québec et la constitution d’un groupe de travail réunissant de nombreux représentants du milieu des affaires, il apparaît clair que la clientèle féminine a des besoins spécifiques en matière d’accompagnement, de formation, de réseautage et de financement. Il est démontré que les besoins des femmes entrepreneures ne sont pas comblés par les ressources offertes alors dans le marché. La nécessité de mettre en place une mesure distinctive pour mieux soutenir les cheffes d’entreprise du Québec devient imminente.

Dès lors, six organismes régionaux dédiés au développement et à la promotion de l’entrepreneuriat féminin sont créés dans le cadre de la Stratégie de développement économique des régions ressources. La mise en place de ces organismes est rendue possible grâce à la contribution en capitalisation et au soutien en accompagnement de Filaction, une division de Fondaction CSN. Cette implication permet d’offrir du financement sous forme de prêts aux femmes entrepreneures qui détiennent la majorité des parts dans leur entreprise.

 


 

2007

Cinq nouveaux organismes Femmessor sont créés

De nouveaux organismes Femmessor voient le jour dans les régions centres. Cette initiative est rendue possible grâce à la politique Pour que l’égalité de droit devienne une égalité de fait et au Plan d’action pour l’égalité entre les femmes et les hommes du Secrétariat à la Condition féminine (SCF).

Le SCF reconnaît alors l’importance de la mesure Femmessor dans son plan d’action 2007-2011.

 


 

2011

Création du Réseau Femmessor

Les directrices et les présidentes des organismes régionaux se regroupent pour établir des stratégies qui permettront de rejoindre plus de femmes entrepreneures au Québec. Elles souhaitent développer la notoriété des organismes, établir des partenariats avec les acteurs du monde financier et du milieu des affaires et favoriser les meilleures pratiques en matière de gouvernance. Leurs constats mènent à la création du Réseau Femmessor au sein duquel sont regroupés les onze organismes régionaux sous une même identité de marque.

 


 

2011
à 2014

Six nouveaux organismes régionaux voient le jour  

La création de six nouveaux organismes Femmessor a pour objectif d’assurer un soutien aux entrepreneures, où qu’elles soient au Québec. Femmessor communique ainsi son engagement à les soutenir et à les accompagner vers le succès. Ces organismes sont financés dans le cadre de la Stratégie québécoise de l’entrepreneuriat.

 


 

2014

Un nouveau partenariat est conclu

En 2014, le Réseau Femmessor conclut un partenariat privé avec Capital croissance PME dont les commanditaires sont Desjardins Capital régional et coopératif, ainsi que la Caisse de dépôt et placement du Québec. Ce partenariat permet d’injecter 5 millions de dollars à la capitalisation initiale de 1,15 million de dollars détenue par le Réseau. L’objectif est de soutenir les petites entreprises en croissance et à propriété féminine au moyen de capital-actions.

 


 

2015

Fusion des organismes Femmessor

Le modèle d’affaires de la mesure Femmessor est revu afin d’optimiser les ressources disponibles au sein des 17 organismes régionaux. Ces derniers sont fusionnés pour ne former qu’un seul organisme nommé Femmessor Québec. 

 


 

2016

Création d’un fonds pour les femmes entrepreneures FQ

Suite à la fusion des 17 organismes régionaux, des partenaires financiers se joignent au ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) afin de créer le fonds pour les femmes entrepreneures FQ. Grâce à l’implication financière de Fondaction, d’Investissement Québec et de Femmessor, depuis 2016, l’organisme dispose d’un fonds totalisant près de 20 millions de dollars pour soutenir les entreprises du Québec à propriété féminine. 

 


 

 Depuis 2016, l’offre de financement de Femmessor comporte, entre autres, des prêts de 20 000 $ à 150 000 $. Ce service financier permet donc aux femmes entrepreneures d’avoir accès à du financement, si elles détiennent 25 % et plus des actions d’une entreprise et qu’elles y occupent un poste stratégique.

JE SOUHAITE OBTENIR DU FINANCEMENT