Comment établir un lien de confiance avec son partenaire financier ?

Avez-vous déjà vécu des succès ou encore des échecs dans votre entreprise ? Avec qui les avez-vous partagés? Vos associé(e)s, vos employé(e)s, vos proches et, pourquoi pas, vos créanciers ?

D’abord, je dois dire que je n’aime pas le mot créancier, j’aime mieux « partenaire financier ». Ça en dit beaucoup plus long sur la relation d’affaires possible.  

Comme le disait Winston Churchill, « On considère le chef d’entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char ».

Qui est mieux placé que votre partenaire financier pour vous considérer tel que vous êtes réellement? Si vous n’avez pas cette satisfaction envers celui-ci, il est temps de penser à le changer. Car s’il y a une personne à qui vous devriez penser en premier lors d’un bon ou d’un moins bon coup, c’est bien la personne qui a accepté de croire en votre projet en prenant le risque de vous prêter de l’argent. Certes, vous me direz que vous l’avez bien payé en intérêts, mais il en demeure que celui-ci a toujours été présent pour vous.  

Voici quelques étapes pour vous aider à bâtir votre relation d’affaires. 

  1. La transparence 

Rien de mieux que la transparence pour obtenir le meilleur accompagnement possible. Chaque élément d’information peut éclairer votre partenaire financier et vous aider dans vos prises de décisions. Ne négligez jamais l’expertise de votre prêteur, car celui-ci, dans une journée, ne voit pas que votre entreprise. 

  1. La remise de vos états financiers

Pourquoi ne pas prendre les devants et fournir, en un seul courriel, vos états financiers mensuels à l’ensemble de vos partenaires financiers ? C’est une superbe façon de démontrer que vous êtes en contrôle de votre entreprise et que vous accordez une importance à la relation que vous avez avec vos partenaires.

  1. Rencontre annuelle

Prévoir une rencontre annuelle avec ses partenaires financiers est, sans aucun doute, une belle façon de vous faire accompagner par ceux-ci. Ceci vous permet également de prendre le temps de faire le bilan de votre année et de vous projeter dans l’avenir. Si vous partagez vos réflexions avec vos prêteurs, ils pourront vous apporter des idées, des stratégies et même vous référer à des experts-conseils afin de vous permettre de réaliser vos objectifs. Les partenaires les plus futés feront la veille pour vous et seront en mesure de vous proposer des produits financiers. Certains vous référeront à des programmes d’aide pouvant vous supporter dans vos projets de développement. Pensez-y, c’est beaucoup plus facile de travailler en amont, car ceci vous permet d’économiser de l’énergie quand vient le temps de faire une nouvelle demande d’aide financière.

Quelques conseils en rafale :

  • Toujours remettre des documents propres et de qualité si vous souhaitez être traitée en priorité.

Rappelez-vous, quand vous étiez à l’école, vos enseignant(e)s vous disaient qu’ils n’aimaient pas recevoir des brouillons chiffonnés. La première impression est toujours importante. Il est facile pour un prêteur d’imaginer que vous allez gérer votre entreprise de la même façon que vous remettez vos documents. Alors soyez fières !

  • Si vous vous faites aider dans la rédaction de votre projet et/ou de vos prévisions financières, assurez-vous de bien les maîtriser avant de rencontrer votre prêteur.

Savoir s’entourer adéquatement et apprendre à déléguer demande une grande ouverture d’esprit. C’est tout en votre honneur de le faire ! Cependant, assurez-vous de bien maîtriser vos documents avant d’aller les présenter pour obtenir du financement.  

  • Ne dénaturez pas votre projet pour un programme d’aide quelconque.

Assurez-vous que votre projet vous ressemble car, en bout ligne, c’est VOTRE projet. Parfois, un programme de subvention pourrait avoir l’air intéressant, mais il demande que vous ayez à dénaturer une partie de votre projet. Assurez-vous de peser les pour et les contre avant de prendre votre décision. 

En conclusion, la relation que vous bâtissez avec vos partenaires financiers devrait être à l’image des autres relations que vous avez dans votre vie. Le tout doit être basé sur une communication franche et transparente, ainsi vous établissez des liens forts et durables.

  

  

Titulaire de trois certificats universitaires en administration, ressources humaines et gestion de projet, additionnés d’une formation collégiale en commerce international, Mélanie Marin cumule près de douze ans d’expérience en développement économique. Elle travaille également à son compte comme consultante et enseigne quelques cours du programme Lancement en entreprise. 

Son plus grand plaisir professionnel est d’accompagner au quotidien les femmes d’affaires de sa région et d’avoir le sentiment de faire la différence pour elles. Sa devise transmise par Rémi Tremblay, un mentor qu’elle apprécie, est « Devenir un meilleur humain pour mieux gérer et mieux vivre ».

 

About the autor

Femmessor

Femmessor

S'investir avec les entrepreneures

Last articles from this author

Femmessor

S’intéresser à vos finances personnelles

En entrepreneuriat, quand nous parlons de finances, nous faisons habituellement référence aux finances d’une entreprise. Mais savez-vous que vos...

More details

Femmessor

Démystifions le plan d’affaires

Les entrepreneures se posent beaucoup de questions au sujet du plan d’affaires. À quoi sert le plan d’affaires? Pourquoi les partenaires...

More details

Femmessor

États financiers prévisionnels: Comment prédire l’avenir?

Une des étapes à réaliser lorsqu’une entrepreneure souhaite faire une demande de financement est la remise du plan d’affaires avec les...

More details


Back to blog posts