L’entraide au service de l'industrie alimentaire

Propriétaire de COUSMOS, une entreprise qui produit des repas prêt-à-manger aux saveurs maroco-québécoises, Khadija El Bouhali venait tout juste de lancer un nouveau produit quand la crise de la COVID-19 a plongé un bon nombre d’entrepreneur(e)s dans l’incertitude. 

Il y a quelques mois à peine, la rayonnante et persévérante Khadija avait convaincu Sobey’s (IGA) de distribuer ses repas congelés partout au Québec. Un grand pas pour cette entreprise qui a pour objectif d’offrir des produits industrialisés de qualité maison et de faire découvrir, par le fait même, la culture d’origine de sa propriétaire.

Produits Cousmos

En pleine croissance, l’entreprise ajoutait donc en épicerie, le 11 février dernier, des produits frais sous la marque maison de IGA, « C’est prêt ». Loin de se douter de ce qui se passerait quelques semaines plus tard, Khadija planche alors avec ardeur sur deux autres projets qu’elles prévoient déployer en mai et en septembre prochains.

Les annonces liées à la pandémie ont été un véritable choc pour cette entrepreneure. Il est maintenant impossible de faire découvrir ses produits en épicerie, ni de faire le tour de celles-ci comme elle en avait l’habitude afin de s’assurer de la visibilité de ses produits. Son investissement en temps, énergie et financier n’auront pas les résultats escomptés à court terme et son entreprise n’atteindra définitivement pas ses prévisions financières. À la lumière de ces impacts, l’entrepreneure doit d’ailleurs mettre une croix sur l’un de ses objectifs de l’année 2020 : commencer à se verser un salaire, 6 ans après la création de son entreprise. Khadija encaisse alors plusieurs déceptions en très peu de temps.

Ce qui la réconforte rapidement, c’est la décision qu’elle avait prise lors de la création de l’entreprise, soit celle de sous-traiter la production et la livraison de ses produits afin de se concentrer sur ce qu’elle préfère et ce qui l’anime : le développement de produits et le marketing. De ce fait, cette structure d’entreprise l’a épargné de la gestion des opérations et des ressources humaines en situation de crise. Elle s’est par contre assurée que ses sous-traitants pouvaient demeurer en fonction selon les recommandations actuelles et que les mesures sanitaires étaient en place pour assurer la sécurité des employés et des produits.

Une fois le choc encaissé, Khadija se tourne vers son réseau afin de prendre des nouvelles des entrepreneur(e)s, offrir son écoute et son aide. Elle réalise alors que plusieurs entrepreneur(e)s se questionnent sur la mise en place d’un site transactionnel afin d’assurer la poursuite de leurs ventes. 

À ce moment, l’entreprise COUSMOS possède un site transactionnel déjà prêt, mais pas en opération. Khadija était alors réticente à se lancer dans cet univers, par manque d’intérêt et de connaissances, et elle avait plutôt choisi de prioriser la vente de ses produits en épicerie. Fidèle à ses valeurs de solidarité et d’humanité, elle décide alors de partager ce site et de créer un véritable mouvement d’entraide au bénéfice du domaine alimentaire. C’est alors que, le 19 mars dernier, le projet #achatsolidaire se met en place, en collaboration avec Janick Martin, propriétaire de l’entreprise Les Fermes PB.

Cousmos

Le principe est simple : regrouper des PME pour effectuer la livraison directement aux clients, à la maison, de façon sécuritaire. À travers cette collaboration, les gens du grand Montréal, jusqu’à Saint-Hyacinthe et Laval, peuvent s’alimenter tout en soutenant des entreprises de leur région. Une vingtaine d’entreprises offrent présentement leurs produits via le site https://signaturecousmos.ca/. Il est d’ailleurs toujours possible pour toute entreprise intéressée évoluant dans le domaine alimentaire de se joindre à ce mouvement. Chaque vente fait une réelle différence pour ces entreprises.

Des initiatives comme celle-là, nous en avons vu naître plusieurs au Québec. Ce qui est une excellente nouvelle! Ces plateformes auront permis à plusieurs personnes, autrefois désintéressées par le commerce électronique (comme pour Khadija) de faire le saut et de saisir cette opportunité! Ce passage « forcé » au numérique permettra sans doute à plusieurs entreprises de passer au travers de la crise, mais également de s’assurer un avenir prometteur!

About the autor

Geneviève Dionne

Geneviève Dionne

Conseillère en communication marketing

Geneviève Dionne est Conseillère en communication marketing chez Femmessor. Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, spécialisation marketing, elle cumule près de 15 années d’expérience dans le domaine des communications. Ses diverses expériences lui ont permis de développer une expertise en gestion des communications internes et externes, en services-conseils, en stratégies de développement des affaires et en gestion de projets. 

Passionnée par l’entrepreneuriat et les communications, elle est reconnue, entre autres, pour ses capacités d’analyse, sa vision stratégique, son dynamisme et sa créativité.

Au sein de l’équipe de Femmessor, elle participe à l’élaboration et à la mise en œuvre du plan de communication et des stratégies en marketing de l’organisation, assure la gestion de plusieurs projets ainsi que la production d’outils et de documents liés aux communications et au marketing. Basée en Mauricie, elle collabore étroitement avec les équipes régionales dans le déploiement de leurs actions de communication et de rayonnement.

Last articles from this author

Geneviève Dionne

La solidarité régionale au profit de l’hypercroissance

Selon un proverbe africain, il faut tout un village pour élever un enfant. Et si ce concept s'appliquait aussi aux entreprises locales? Découvrez...

More details

Geneviève Dionne

Réouverture des commerces: comment stimuler vos ventes en boutique

La réouverture de certains commerces de détails apporte son lot de questionnements pour les client(e)s, mais aussi pour les entrepreneures. Comment...

More details


Back to blog posts