Santé psychologique : Maintenir le cap en période de turbulence

Optimiser son capital de santé psychologique est un défi pour tous, et certainement pour les femmes entrepreneures qui conjuguent souvent plusieurs rôles tous aussi importants les uns que les autres. Et que dire du contexte totalement inédit lié à la COVID-19 qui s’ajoute ces jours-ci! Dans ce contexte, comment arriver à maintenir le cap et investir dans notre capital de santé psychologique? Voici quelques principes et stratégies à mettre en place ou à renforcer afin de demeurer sur la bonne voie.

 

À quoi reconnaît-on une entrepreneure en bonne santé psychologique?

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé mentale se définit comme un état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d’être en mesure d’apporter une contribution à la communauté. La santé psychologique permet en retour à l’entrepreneure de déployer pleinement ses compétences et son leadership. On remarquera d’ailleurs une personne en état de bien-être par certains indices, tels que la capacité à établir des relations positives, être stimulée par son travail et que ce dernier ait du sens pour elle, se sentir compétente et en contrôle face à des tâches à réaliser, se sentir reconnue pour sa contribution et sa personne et se sentir engagée envers son entreprise ainsi qu’envers les objectifs à atteindre. 

 

Plan de match pour accroître son capital santé psychologique

Entretenir des relations positives et significatives. 

Les relations significatives que vous entretenez avec vos collaborateurs, votre famille et vos amis, constituent votre filet social et permettent de vous développer personnellement et professionnellement. Ces relations sont sources de soutien, d’écoute, d’entraide, d’encouragement et brisent l’isolement souvent provoqué par la multitude de vos obligations. 

 Santé psychologique

Adopter de saines habitudes de vie. 

Évaluer votre niveau de stress global et vos principaux stresseurs présents dans votre vie et identifier des moyens d’éliminer ou de gérer ces derniers. Il peut également être utile de planifier dans votre horaire des moments qui vous permettront de prendre du recul par rapport à vos priorités, de faire le bilan de votre journée afin de constater le travail accompli et de planifier la journée du lendemain. Prendre 5 à 10 minutes chaque jour pour respirer ou faire une courte session de méditation peut également grandement contribuer à diminuer votre stress quotidien et aider à la gestion de vos émotions. Ces quelques minutes peuvent s’avérer un investissement très payant. 

 

Demeurer active et à l’affût de ce qui nous fait du bien.

Il peut être intéressant d’élaborer une liste d’éléments ou d’activités qui vous divertissent et qui vous ressourcent afin de les ajouter à l’agenda. Cela permet d’identifier une variété d’activités différentes et d’ainsi bonifier votre coffre à outils. Vous resterez par la suite à l’affût de nouveaux outils afin d’enrichir votre répertoire.

 

Miser sur ses talents.

S’engager dans des activités professionnelles signifiantes où vos forces sont utilisées et où vous connaissez du succès en tant qu’entrepreneure est un excellent vecteur de santé. En effet, vos zones de talents sont probablement liées aux dimensions de votre rôle professionnel dans lesquelles vous avez le plus de plaisir au travail. Pourquoi ne pas tenter de donner davantage d’espace à ces éléments au travail?

Santé psychologique 2

Chercher du support au besoin.

Si malgré vos efforts pour gérer votre stress ou la pression ressentie vous sentez que vous n’arrivez plus à avoir du plaisir au travail ou à la maison, que vous ressentez souvent de l’anxiété ou de la tristesse ou encore avez des idées noires, consultez un médecin ou un psychothérapeute qui pourra faire le point avec vous. Il est important de ne pas rester seule dans cette situation. Aller chercher de l’aide et du soutien peut s’avérer la clé : plusieurs ressources sont disponibles et peuvent faire parties de votre « équipe gagnante » lors des périodes plus difficiles. 

En conclusion, se maintenir en bonne santé psychologique est comparable à se maintenir en bonne santé physique : de bonnes habitudes vous permettront non seulement de gérer votre stress et vos émotions de façon plus efficace, mais elles vous permettront aussi de ressentir un état de bien-être qui vous permettra de réaliser votre marathon entrepreneurial.

About the autor

Geneviève Robitaille

Geneviève Robitaille

Entrepreneure

Geneviève Robitaille est une entrepreneure financée par l'entremise de Femmessor. Elle est présidente du Centre de Formation par l’Action. Elle détient un doctorat en psychologie des organisations et plus de 10 ans d’expérience en développement organisationnel. Elle a accompagné des individus et des équipes dans différents secteurs d’activités et pour des besoins variés permettant de supporter les organisations dans la poursuite de leurs objectifs d’affaires. Ses mandats peuvent, entre autres, toucher les sphères de la sélection de personnel, de la promotion de la santé au travail, de l’amélioration des relations et du climat de travail, de la gestion du changement et de l’optimisation des pratiques de gestion. Elle accorde une grande importance à l’adaptation de ses interventions aux besoins, à la culture et aux valeurs des organisations au sein desquelles elle intervient. Ses clients apprécient sa rigueur, son approche humaine ainsi que sa capacité à atteindre les résultats escomptés.



Back to blog posts