La solidarité régionale au profit de l’hypercroissance

Stéphanie Marineau était en équilibre. Tout se déroulait exactement comme elle le souhaitait : elle partageait admirablement son temps entre son entreprise et sa vie familiale. Propriétaire de Grano-Vrac et délices (épicerie biologique et écologique en vrac située à Sainte-Thècle), elle avait de beaux projets de croissance pour son entreprise, mais rien ne pressait. Nouvellement déménagée, depuis la mi-janvier, dans un nouveau local, son chiffre d’affaires venait tout juste de doubler.

Ça, c’était avant la crise. Avant que la COVID-19 ne vienne mélanger les cartes.

L’enjeu devient l’opportunité

« Tout s’est accéléré très vite », mentionne Stéphanie qui a pris la décision de fermer temporairement son entreprise aux visiteurs avant l’annonce officielle du gouvernement. « Mon mari et moi sommes les deux seuls employés de notre entreprise. Si l’un de nous tombait malade, le confinement familial aurait eu des conséquences importantes pour le commerce ». Elle a donc décidé de travailler en mode solutions et d’adapter rapidement son offre de service. Si ses clients ne pouvaient plus venir à elle, elle irait chez ses clients!

Ce qu’il faut savoir, c’est que Stéphanie a déjà un enjeu d’approvisionnement. Située à Sainte-Thècle en Mauricie, elle doit prendre la route 1 fois par semaine vers Trois-Rivières (2 h de route aller-retour) pour récupérer plusieurs commandes de ses fournisseurs qui ne livrent pas jusqu’à son commerce. Jusqu’à maintenant, elle ne commandait que des produits non-périssables de ses fournisseurs externes, car l’utilisation de glacières demandait bon nombre de manipulations, ce qui avait été jugé contraignant par l’entrepreneure. Par chance, plusieurs producteurs locaux rendent leurs fruits et légumes frais disponibles. « Nous avions le projet d’acheter un camion réfrigéré qui nous permettrait de transporter des produits frais, mais l’investissement n’était pas prévu à court terme. »

Grano vrac - etalage

Ne possédant pas les liquidités financières, à ce moment, pour faire l’achat d’un camion réfrigéré qui lui permettrait d’élargir son offre de produits et de se rendre directement chez ses clients, elle décide de se lancer dans une campagne de sociofinancement en collaboration avec La Ruche Mauricie. « Nous avions fait une première campagne de sociofinancement pour notre déménagement et la réponse avait été excellence. Les gens de notre région sont solidaires et je sentais qu’ils nous supporteraient dans ce projet ». Elle avait raison d’y croire puisqu’elle a finalement amassé plus d’argent que son objectif! 

La croissance à vitesse grand V

Stéphanie a donc entrepris les démarches pour ajouter les produits réfrigérés et congelés à son offre et elle s’est penchée sur un processus de commande en ligne, de même que sur un plan de promotion pour ses médias sociaux. La solution était parfaite : elle pouvait travailler de la maison (avec les enfants tout près) et se rendre au commerce seule, très tôt le matin, pour préparer les commandes que son mari irait livrer par la suite. Tout semblait idéal, jusqu’à ce que la demande explose!

Grano Vrac - produits frais

Rapidement, Grano-Vrac et délices s’est mise à livrer dans 13 municipalités situées autour de Sainte-Thècle. « Les gens nous demandaient d’ajouter leur municipalité à notre tournée de livraisons, alors nous avons répondu aux demandes! » Les commandes se sont multipliées, tout comme les heures de travail, pour Stéphanie à tel point qu’elle a dû demander de l’aide de bénévoles! « C’était un beau problème : je n’allais pas y arriver seule! La campagne de sociofinancement a sensibilisé les gens à l’importance de l’achat local et ils ont adhéré à nos valeurs d’entreprise ».

La suite

La crise entourant la COVID-19 aura changé Grano-Vrac et délices. 30% de sa clientèle actuelle n’avait jamais fréquenté son commerce. Assurément, la vente en ligne demeurera et sera complémentaire à l’offre en boutique. Le site transactionnel qui était prévu dans deux ans sera plutôt disponible en août prochain. Stéphanie, qui a trouvé une employée de confiance parmi ses bénévoles, est prête à rouvrir, en toute confiance, son commerce (sur invitation pour le moment!).

La crise aura aussi changé Stéphanie Marineau : « Je suis très fière d’avoir réussi à doubler mon chiffre d’affaires depuis février dernier. Les ventes ont dépassé toutes mes attentes! » Battante, énergique, vaillante et proactive, cette entrepreneure a confiance en l’avenir. « Je sais que ça va bien aller, pour vrai. J’ai confiance en moi et en mes capacités d’entrepreneure. Les gens de ma région sont avec moi dans cette aventure. Ils sont extraordinaires et ils me le prouvent chaque jour! »

Cynthia Chênevert, directrice régionale Femmessor de la Mauricie en compagnie de Stéphanie Marineau

Photo : Cynthia Chênevert, directrice régionale Femmessor de la Mauricie en compagnie de Stéphanie Marineau

Femmessor accompagne Stéphanie Marineau depuis l’idéation de son projet d’agrandissement en 2018. « J’ai choisi ce partenaire financier, car j’ai senti qu’elles croyaient réellement en moi et en mon projet. Au-delà des chiffres, j’étais importante à leurs yeux ». Durant la crise engendrée par la COVID-19, Femmessor a redoublé d’efforts pour accompagner ses clientes, mais aussi pour soutenir l’ensemble des entrepreneures du Québec.  

C’est avec une grande fierté que l’équipe de Femmessor constate que plusieurs entrepreneures, comme Stéphanie, ont réussi à faire pivoter leur entreprise dans cette période d’incertitudes. 

Et vous, avez-vous saisi de nouvelles opportunités de développement au cours des dernières semaines?

À propos de l'auteur

Geneviève Dionne

Geneviève Dionne

Conseillère en communication marketing

Geneviève Dionne est Conseillère en communication marketing chez Femmessor. Titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires, spécialisation marketing, elle cumule près de 15 années d’expérience dans le domaine des communications. Ses diverses expériences lui ont permis de développer une expertise en gestion des communications internes et externes, en services-conseils, en stratégies de développement des affaires et en gestion de projets. 

Passionnée par l’entrepreneuriat et les communications, elle est reconnue, entre autres, pour ses capacités d’analyse, sa vision stratégique, son dynamisme et sa créativité.

Au sein de l’équipe de Femmessor, elle participe à l’élaboration et à la mise en œuvre du plan de communication et des stratégies en marketing de l’organisation, assure la gestion de plusieurs projets ainsi que la production d’outils et de documents liés aux communications et au marketing. Basée en Mauricie, elle collabore étroitement avec les équipes régionales dans le déploiement de leurs actions de communication et de rayonnement.

Derniers articles de cet auteur

Geneviève Dionne

États financiers riment avec ennui pour vous? Faites-en un outil de gestion indispensable!

Près de 50% des PME ferment avant d’atteindre leur 5e anniversaire. Parmi les principales causes: la gestion financière. Les entrepreneur(e)s...

Plus de détails

Geneviève Dionne

Reprise des activités: La pourvoirie St-Zénon se démarque par son humanité et sa capacité d’adaptation

En tant qu’entrepreneures, comment avez-vous vécu cet arrêt temporaire et obligatoire de vos activités? Avez-vous eu peur de tout perdre?...

Plus de détails

Geneviève Dionne

Réouverture des commerces: comment stimuler vos ventes en boutique

La réouverture de certains commerces de détails apporte son lot de questionnements pour les client(e)s, mais aussi pour les entrepreneures. Comment...

Plus de détails


Retour aux articles du blogue