Entreprendre et changer de vie pour Marie-Pier Gendron

Marie-Pier Gendron a réfléchi à son avenir et à ses passions quand elle a pris conscience que son milieu de travail ne lui convenait plus. Entreprendre un projet d’affaires ? Pourquoi pas ? Elle a grandi dans une famille de gestionnaires, l’amenant à développer son côté logique et pragmatique. C’est aussi vers la gestion qu’elle s’est dirigée pour ses études et qu’elle a fait ses premiers pas sur le marché du travail. Pourtant, c’est vers la fleuristerie qu’elle s’est tournée lorsqu’elle a envisagé de devenir entrepreneure. Aujourd’hui, elle est fleuriste et propriétaire de la boutique Le Sentier Fleuri à Rivière-du-Loup, et ce, depuis bientôt deux ans.

« Les médias sociaux m’ont influencé dans ma réflexion. Tout le monde parlait de passion et de bonheur au travail. Je me suis questionnée : quelles sont mes passions ? », raconte Marie-Pier. Elle s’est rendu compte qu’elle avait toujours été entourée de fleurs et de plantes. C’est une piste qu’elle voulait explorer. Elle a même créé sa propre opportunité d’affaires en allant frapper à une boutique pour sonder l’intérêt de la propriétaire à vendre son commerce. L’aventure entrepreneuriale pouvait débuter!

De la finance à la fleuristerie

« Je suis allée suivre un cours en fleuristerie et j’ai entamé les démarches pour acheter le commerce. Après un an et demi, j’étais fleuriste et propriétaire », explique avec fierté celle qui auparavant travaillait dans des institutions financières.

Son précédent parcours lui a tout de même permis de développer de grandes qualités au niveau du service à la clientèle. Elle est à l’écoute de ses clients et sait faire preuve d’empathie dans toutes les situations. Aujourd’hui, elle développe son côté créatif en réalisant des montages floraux, quand le temps lui permet de le faire. Cependant, ses rôles principaux sont du côté administratif, et elle agit en tant que chargée de projet pour des événements comme des mariages. Elle aime également assurer la livraison des fleurs puisque cela lui permet d’aller à la rencontre de ses clients et d’avoir le pouls du marché.

Elle est d’ailleurs très fière de la mise en ligne de son site transactionnel. Elle souhaite rester à jour dans les tendances, et la possibilité de magasiner en ligne en est une importante pour rajeunir sa clientèle.

Un travail d’équipe important

La fleuriste a l’opportunité de travailler avec l’ancienne propriétaire, Thérèse Bélanger. Cette dernière a assuré le développement de l’entreprise pendant 33 ans avant de passer le flambeau à Marie-Pier. Elle a procédé à des changements dans l’entreprise à un rythme graduel. Être à l’écoute de l’autre, ce n’est pas seulement face à un client, mais face à son équipe de travail également.

« C’est une chance pour moi de pouvoir profiter de l’expertise et de l’aide de Thérèse », affirme Marie-Pier. L’entrepreneure sait qu’elle ne peut pas tout faire, et que chacune a ses forces sur lesquelles il faut miser. Elle a dû apprendre à lâcher prise et à faire confiance à son équipe. Elle profite également du support et de l’aide de son père et d’une équipe de travail dont le nombre est variable selon les événements à couvrir. « J’ai l’équivalent de deux employés à temps plein et deux à temps partiel en plus des employés à contrat lors d’événement », explique Marie-Pier.

S’entourer, se discipliner et persévérer

Après bientôt deux ans en affaires, Marie-Pier constate que s’entourer de gens qui vont lui permettre d’apprendre et d’aller plus loin est très important. Comme pour une majorité d’entrepreneures et d’entrepreneurs, la gestion du fonds de roulement est un défi. « J’ai appris à m’affirmer et à dire non à certaines demandes, à négocier les prix et à gérer en considérant les périodes plus creuses dans l’année ou les imprévus », explique-t-elle.

La persévérance est aussi importante en entrepreneuriat puisque des embûches, il y en aura tout le temps selon elle. Il faut donc savoir passer au travers et surtout apprendre à travers elles. Pour démarrer son entreprise, elle s’est entourée de plusieurs partenaires, dont Femmessor. « J’ai vraiment senti que j’étais supportée dans mes démarches », soutient Marie-Pier. « J’ai bénéficié d’un suivi régulier de la part de Caroline [Roy,  directrice régionale au Bas-Saint-Laurent] et elle était toujours disponible pour me donner des conseils et du support. »

Impliquée dans sa communauté d’affaires, Marie-Pier Gendron est également présidente du
Réseau des femmes professionnelles à Rivière-du-Loup. « S’entourer, c’est aussi se créer des opportunités de discuter avec d’autres gens d’affaires qui vivent les mêmes réalités que nous », conclut-elle.

Pour découvrir la boutique

 

À propos de notre collaboration

Cet article est présenté dans le cadre d’une collaboration entre Femmessor et Cindy Rivard, présidente de Oyez Communications. Afin de mettre en lumière des entrepreneures d’exception, nous avons confié la tâche à madame Rivard de rédiger cette série de billets de blogue sur des entreprises ayant bénéficié de financement1 par l’entremise de Femmessor et qui représentent pour nous, une réelle fierté!

Pour consulter la série d’articles réalisée dans le cadre de cette collaboration, nous vous invitons à visiter notre blogue chaque mercredi.

1 Fonds pour les femmes entrepreneures FQ

À propos de l'auteur

Cindy Rivard

Cindy Rivard

Entrepreneure et formatrice spécialisée en stratégie de communication

Cindy Rivard est la présidente de Oyez Communications, entreprise évoluant dans le domaine des communications et du marketing. Entrepreneure née, elle partage son savoir et ses opinions à travers des articles de blogue. Depuis 2009, c’est près de 335 articles qu’elle a écrits. Nous vous invitons à visiter son site Internet pour en découvrir davantage!

Derniers articles de cet auteur

Cindy Rivard

Réfléchir avec un spécialiste, c’est un réel cadeau

Être entrepreneure, c’est porter plusieurs chapeaux. Avouons-le, nous nous rendons vite compte que certains chapeaux nous font mieux que...

Plus de détails

Cindy Rivard

Partager nos enjeux en développement collaboratif: le défi du 5%

Êtes-vous prêtes à repousser vos limites? C’est une partie intégrante du développement collaboratif des Cellules Femmessor. En plus, c’est...

Plus de détails

Cindy Rivard

Les Cellules Femmessor: bien plus que du codéveloppement

Vous en entendez parler depuis quelques mois et vous êtes intriguée? Vous n’êtes pas certaine que ce soit pour vous? Vous vous demandez si cela...

Plus de détails


Retour aux articles du blogue