Entreprendre, une voie naturelle pour Audrey Hébert-Auger

Avec un résultat de 98 % lors d’un test sur son profil entrepreneurial, Audrey Hébert-Auger s’est engagée avec confiance dans l’aventure des affaires. Avant d’avoir une boutique ayant pignon sur rue, c’est sur Internet que cette ancienne conseillère en investissement a fait ses premières armes en affaires.

C’est un souci personnel de bien s’alimenter qui a amené la propriétaire de la boutique Les Aliments de santé en vrac à se diriger vers l’entrepreneuriat. Elle considérait que si elle avait des besoins non comblés pour son alimentation, elle n’était sûrement pas la seule!

Pari gagné puisqu’elle travaille actuellement à ouvrir une 2e boutique! Les Aliments de santé en vrac, c’est une épicerie 100 % végétarienne, zéro déchet et offrant des produits biologiques à Nicolet et bientôt à Trois-Rivières.

De la boutique en ligne à l’épicerie locale

« Avec mon commerce en ligne précédent, j’aidais les gens à retrouver une santé optimale, mais j’aimais moins le fait que je ne développais pas au niveau local. Aujourd’hui, je peux faire les deux et les gens sont au rendez-vous! », affirme Audrey pour expliquer l’ouverture de son premier point de vente.

Elle est tout de même très fière de son nouveau site Internet qui sera en ligne sous peu. Cet investissement lui permettra d’au moins doubler son inventaire et d’offrir encore plus de produits à ses clients.

Sur place, en plus d’offrir une multitude d’aliments en vrac, des ateliers sont offerts régulièrement par une naturopathe. Les sujets sont variés et permettent aux clients de s’informer et d’améliorer leur santé. « J’ai aussi des ententes avec des fermes de la région et j’offre un point de cueillette pour des paniers bio, un service très apprécié par les clients », ajoute l’entrepreneure qui se distingue par le service. « Ici, ce sont les employés qui servent les clients, contrairement à la majorité des magasins d’aliments en vrac. Ça évite les risques de contamination et ça rassure certaine clientèle, comme celle intolérante au gluten », explique-t-elle satisfaite du travail de son équipe de six personnes.

Le concept zéro déchet, ce n’est pas seulement une question d’emballage. Les aliments qui approchent de leur date de péremption sont offerts à des organismes de la région afin que rien ne se perde. À titre d’exemple, Zoo académie bénéficie régulièrement de dons en nourriture pour leurs pensionnaires à pattes!

Un conseil : ne sous-estimez pas le travail!

L’épicerie a ouvert ses portes en juin 2017, et Audrey constate avec fierté que ses objectifs ont été dépassés. Son commerce a même reçu deux reconnaissances moins d’un an après son ouverture. En effet, elle est lauréate du prix « Jeune entreprise innovante » remise par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Centre-du-Québec au Gala inc. La Jeune Chambre de la Mauricie lui a également attribué le prix du « développement durable », lors du Gala Edis.

Ce rapide succès a tout de même permis à la jeune femme d’affaires de tirer des leçons. « Nous avons grandi plus vite que je ne le croyais au départ. Il ne faut pas avoir peur d’appeler à l’aide quand on est moins à l’aise dans un domaine ou qu’on est tout simplement débordé », conseille celle qui a aussi compris que le temps ne s’achète pas. Elle n’hésite pas à faire appel à du soutien pour rentabiliser son temps au maximum, comme avec Coup de Pouce PME qui propose des solutions aux propriétaires de PME.

Du mentorat pour aller plus loin

L’organisation Femmessor est entrée dans la vie d’Audrey pour soutenir son expansion. « Prisca est formidable! Elle m’a bien épaulée et me recommande à plusieurs ressources qui peuvent m’aider », dit-elle avec enthousiasme quand elle parle de Prisca [Marcotte, directrice régionale par intérim de la Mauricie].

En plus du développement de son entreprise, Audrey Hébert-Auger siège aussi à un comité d’entrepreneures et d’entrepreneurs de la ville de Nicolet pour trouver des solutions favorisant le développement économique.

Décidément, cette dynamique entrepreneure a le vent dans les voiles!

À propos de notre collaboration

Cet article est présenté dans le cadre d’une collaboration entre Femmessor et Cindy Rivard, présidente de Oyez Communications. Afin de mettre en lumière des entrepreneures d’exception, nous avons confié la tâche à madame Rivard de rédiger cette série de billets de blogue sur des entreprises ayant bénéficié de financement1 par l’entremise de Femmessor et qui représentent pour nous, une réelle fierté!

Pour consulter la série d’articles réalisée dans le cadre de cette collaboration, nous vous invitons à visiter notre blogue chaque mercredi.

1 Fonds pour les femmes entrepreneures FQ

À propos de l'auteur

Cindy Rivard

Cindy Rivard

Entrepreneure et formatrice spécialisée en stratégie de communication

Cindy Rivard est la présidente de Oyez Communications, entreprise évoluant dans le domaine des communications et du marketing. Entrepreneure née, elle partage son savoir et ses opinions à travers des articles de blogue. Depuis 2009, c’est près de 335 articles qu’elle a écrits. Nous vous invitons à visiter son site Internet pour en découvrir davantage!

Derniers articles de cet auteur

Cindy Rivard

Entreprendre pour créer son emploi avec Emily Paquette

2014 marque l’année où Emily Paquette a fait un virage à 180 degrés. Elle troque son poste de vice-présidente d’une organisation syndicale...

Plus de détails

Cindy Rivard

Entreprendre pour avoir le contrôle sur les défis qu’on veut relever

Quel dynamisme! Au ton de sa voix, je n’ai aucun doute que Jessie Deroy s’est lancée en affaire parce qu’elle avait le goût que ça bouge....

Plus de détails

Cindy Rivard

Entreprendre pour se réaliser et aller plus loin

Sentir que nous plafonnons dans notre carrière et avoir le goût de nous dépasser sont des raisons pour lesquelles l’entrepreneuriat peut nous...

Plus de détails


Retour aux articles du blogue