La vigueur de l’entrepreneuriat féminin : une tendance confirmée!

Réaction de Femmessor suite au dévoilement de l’Indice 2019

Québec, le 4 juin 2020. Femmessor salue le dévoilement du 11e indice entrepreneurial québécois dévoilé hier par la Fondation de l’entrepreneurship. L’Indice 2019 a notamment permis de confirmer la vigueur de l’entrepreneuriat féminin, notamment chez les femmes canadiennes âgées de 35-49 ans dont le taux de démarche de 13,6 % dépasse clairement la moyenne globale de 9,7 % pour l’ensemble de la population adulte.

« L’indice 2019 est porteur d’une excellente nouvelle : l’écart entre les hommes et les femmes propriétaires d’entreprise continue de se rétrécir. C’est donc signe que les efforts concertés de l’écosystème ont porté fruit. Par ailleurs, alors que les femmes comptent pour 48 % des nouveaux propriétaires d’entreprise chez les 35 ans et moins, nous pouvons affirmer avec confiance que nous sommes en marche vers un Québec entrepreneurial paritaire » mentionne Sévrine Labelle, PDG de Femmessor. 

« Le dynamisme entrepreneurial québécois est aussi teinté par le haut taux d’intention des groupes immigrants, alors qu’environ une personne sur quatre ayant l’intention de se lancer en affaires est immigrante et qu’une femme immigrante sur deux a l’intention d’entreprendre un jour. Les femmes issues de l’immigration représentent un potentiel inestimable au développement de l’économie québécoise. Il est donc primordial de poursuivre nos efforts afin de mieux les soutenir » poursuit madame Labelle. 

Bien qu’elles aient été colligées et analysées avant la crise sanitaire de la COVID-19, les données de l’Indice 2019 nous éclairent sur certains points de vigilance qui peuvent freiner l’essor des femmes dans la sphère entrepreneuriale :

  • Les femmes demeurent nombreuses à privilégier le travail autonome. Selon l’Indice 2019, ce choix serait lié à la motivation des femmes à mieux concilier vie personnelle et vie professionnelle et entrepreneuriale. 
  • Les femmes continuent également d’être présentes massivement dans les secteurs d’activités traditionnels qui ont connu des taux de fermeture plus élevés que les autres secteurs en 2019.
  • Les femmes sont nettement moins nombreuses que les hommes à envisager l’acquisition ou la reprise d’entreprise (Femmes 6,9 % vs Hommes 14,8 %). 
  • Au niveau du financement, les jeunes femmes sont plus nombreuses que les hommes à utiliser leurs économies personnelles (Femmes 60,8 % vs Hommes 51,7 %), et moins nombreuses à utiliser le financement privé (Femmes 11 % vs Hommes 25,1 %).

« Femmessor prend acte de ces points de vigilance et poursuivra ses actions en faveur d’une augmentation du nombre d’entreprises à propriété féminine au Québec. Alors que les entrepreneures québécoises sont en train de se relever de la COVID-19 qui les a frappées de plein fouet, nous redoublons d’ardeur pour préserver la progression positive, observée depuis 2012, des femmes en entrepreneuriat. Aujourd’hui plus que jamais, le Québec a besoin des femmes pour reconstruire une économie plus résiliente et inclusive » a conclu Sévrine Labelle.

Femmessor est fière d’être partenaire de l’Indice 2019 de la Fondation de l’entrepreneurship, et félicite l’ensemble des partenaires impliqués dans sa réalisation, notamment la Caisse de dépôt et placement du Québec, Anges Québec, l’Institut d’entrepreneuriat Banque Nationale | HEC Montréal et Léger.

 

À propos de Femmessor 

Femmessor est une organisation dédiée au développement de l’entrepreneuriat féminin qui a pour mission de contribuer directement à la création, à la croissance et à l’acquisition d’entreprises dirigées et détenues en tout ou en partie par des femmes dans les 17 régions du Québec.

Son offre de financement, conjuguée à une expérience d’accompagnement adaptée aux besoins des entrepreneures, permet à ces dernières de bâtir des entreprises durables et prospères.

Femmessor est soutenue financièrement par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI). Grâce à des partenariats avec le Fonds pour les femmes entrepreneures FQ et Desjardins Capital, elle facilite l’accès à près de 25 millions de dollars pour soutenir, par le biais de prêts conventionnels et en capital-actions, des entreprises comptant au moins une femme dans un poste stratégique et détenant au moins 25 % des actions.

—30—

 

Renseignements :
Véronique Dargis
1 844 523-7767, poste 213
v.dargis@femmessorqc.com

Pour plus d’information au sujet de Femmessor Québec
femmessor.com

 

COMMUNIQUÉ EN PDF