Réaction de Femmessor à l’Indice 2020: un rapport qui met en lumière l'agilité  et la résilience des femmes entrepreneures

Québec, le 23 mars 2021. Femmessor salue le dévoilement de l’Indice entrepreneurial québécois 2020, qui a été rendu public plus tôt aujourd’hui par le Réseau Mentorat. Le rapport est teinté par les impacts de la pandémie, qui a notamment eu des effets sur l’enthousiasme des québécois.e.s face à l’entrepreneuriat, mais il met en lumière la résilience des entrepreneur.e.s., particulièrement chez les femmes et les personnes immigrantes. 

« Encore cette année, le rapport de l’Indice démontre le potentiel toujours plus fort de l’entrepreneuriat féminin au Québec. Malgré les impacts négatifs de la pandémie sur l’ensemble de la chaîne entrepreneuriale, les femmes se démarquent par la solidité de leur intention d’entreprendre et leur capacité remarquable à s’adapter, ayant été plus nombreuses à faire pivoter leur entreprise. Ce constat fait écho à ce que nous observons sur le terrain. Les entrepreneures ont fait preuve d’énormément de courage, d’agilité et de résilience dans la dernière année », mentionne Sévrine Labelle, Présidente-directrice générale de Femmessor. 

En bref, l’Indice 2020 a notamment permis de constater que :

  • La baisse des intentions d’entreprendre chez les femmes s’est avérée « mieux contrôlée » comparativement à la baisse du taux global :

    • 15,1 % pour les femmes en 2020 versus 17,3 % en 2019, comparativement à un taux de 15,8 % en 2020 versus 23,8 % en 2019 chez les hommes.

  • Même constat du côté des femmes immigrantes, qui affichent les taux d’intention et de démarches les plus élevés : 

    • 30,5 %, représentant presque le double par rapport aux personnes natives.

  • Parmi les nouveaux entrepreneur.e.s en activité depuis moins d’un an, la parité entrepreneuriale progresse : 

    • 17,3 % sont des femmes versus 10 % qui sont des hommes (2019 : respectivement 10,0 % et 9,0 %).

  • Les femmes entrepreneures sont plus nombreuses à avoir procédé à une série de pivots en diversifiant leur offre de services et de produits : 

    • 60,5 % des femmes ont adapté/diversifié leur offre de produits/services dans la dernière année.

  • Toutefois, les défis (notamment en lien avec la crise actuelle) sont plus présents chez les femmes et particulièrement chez les immigrantes : 

    • Entre autres : elles rencontrent plus de difficultés à avoir accès à du financement, plus de pertes de revenus liées à un réseautage réduit et plus de difficultés à développer un réseau d’affaires.

« Une fois de plus, l’Indice entrepreneurial fait la démonstration que les femmes et les personnes issues de l’immigration représentent un potentiel inestimable au développement de l’économie québécoise. Alors que l’entrepreneuriat féminin a connu une progression enviable au cours des dernières années, il y a lieu de redoubler d’efforts pour mieux soutenir les entrepreneur.e.s et notamment ceux.celles issu.e.s de la diversité. Femmessor continuera de collaborer avec ses partenaires de l’écosystème et mettre à profit son expertise en financement et en accompagnement pour développer le plein potentiel entrepreneurial du Québec », mentionne Sévrine Labelle, Présidente-directrice générale de Femmessor.

 

À propos de Femmessor

Femmessor est une organisation dédiée au développement de l’entrepreneuriat féminin qui a pour mission de contribuer directement à la création, à la croissance et à l’acquisition d’entreprises dirigées et détenues en tout ou en partie par des femmes dans les 17 régions du Québec.

Son offre de financement conjuguée à une expérience d’accompagnement adaptée aux besoins des entrepreneures permet à ces dernières de bâtir des entreprises durables et prospères.

Femmessor est soutenue financièrement par le ministère de l’Économie et de l’Innovation (MEI) et par le gouvernement du Canada dans le cadre de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat. Grâce à un partenariat avec le Fonds pour les femmes entrepreneures FQ (Femmessor, Fondaction, Investissement Québec à titre de mandataire pour le gouvernement du Québec), elle facilite l’accès à près de 19 millions de dollars pour soutenir, par le biais de prêts conventionnels, des entreprises comptant au moins une femme dans un poste stratégique et détenant au moins 25 % des actions et des votes.

—30—

 

Contact médias :
Véronique Dargis
1 844 523-7767, poste 213
v.dargis@femmessorqc.com

Pour plus d’information au sujet de Femmessor
femmessor.com

Pour consulter le rapport du Réseau Mentorat
https://indiceentrepreneurialqc.com/rapports/indice-2020/

DOCUMENT EN PDF